Invoice Home Blog

Les questions à se poser lorsque l’on fonde une entreprise

Publié le septembre 30, 2020



Business Invoice


La création de votre propre entreprise est un moment excitant que vous avez probablement attendu pendant des années. Quand ce moment arrive enfin, il est tentant de se lancer dans l'aventure à pieds joints. Mais il est important de ralentir et de prendre d’abord plusieurs choses en considération.

Avant de franchir le pas et de fonder votre propre entreprise, posez-vous ces 7 questions :



1. « Pourquoi est-ce que je veux créer cette entreprise ? »

Chaque entreprise a son propre « pourquoi ». Ce qui est merveilleux avec notre monde aujourd'hui, c’est que n’importe qui peut fonder une entreprise dans presque n'importe quel domaine. Alors pourquoi avez-vous décidé de créer celle-ci ?

Est-ce votre passion ? Quelque chose que vous avez toujours voulu faire ? Ou vous avez peut-être simplement identifié un besoin que les gens ont besoin de satisfaire. Quoi que ce soit, il est important de comprendre quelle motivation se cache derrière votre entreprise.


2. « Y a-t-il un marché pour cela ? »

Pour être honnête, il est peu probable que votre idée commerciale soit 100 % unique. Si c'est une bonne idée, il y a de bonnes chances que quelqu'un d'autre ait pensé à quelque chose de similaire.

Mais la concurrence est une bonne chose ! Cela montre que les gens s'intéressent aux produits ou services de ce type. (Et s’il n’y a aucune concurrence, c'est probablement pour une bonne raison…) Alors comment est le marché ? Combien de personnes s’intéressent même à votre produit ? Observer vos concurrents potentiels est une bonne manière de vous faire une idée du marché.

En parlant de vos concurrents…


3. « Qu'est-ce qui me différencie de mes concurrents ? »

Une industrie qui vaut la peine de s’y engager a probablement des concurrents. Si vous venez de démarrer votre entreprise, cela veut dire qu'ils ont eu une longueur d'avance. Donc si vous n’êtes pas sur le marché depuis si longtemps, pourquoi un client choisirait-il votre entreprise au lieu de celle d'un concurrent ?

Vous devez choisir quelle est la « formule secrète » de votre entreprise. Votre produit ou service est-il nettement moins cher que les autres ? Ou bien la qualité de votre travail est-elle tellement supérieure qu’elle convaincra les clients de passer chez vous ? Vous êtes peut-être dans l’industrie alimentaire, et vous avez réellement une formule secrète. C’est à vous de décider ce qui vous démarquera du reste de la concurrence.


4. « À qui vendez-vous ? »

Il est fondamental d’apprendre à qui vous vendez vos produits/services pour vous séparer de la concurrence. Personne ne fait des affaires qui concernent tout le monde.

Prenons un exemple simple, une entreprise d’aménagement paysager. Essayez-vous de vendre vos services à des jeunes d’une vingtaine d’années qui se débrouillent seuls pour la première fois ? Vendez-vous à des familles aisées d'âge moyen ? Ou peut-être visez-vous des personnes plus âgées qui ne peuvent plus s’occuper de leur jardin autant que par le passé. Toutes ces personnes ne sont pas sur le marché pour la même chose, donc votre entreprise doit s’adresser à une catégorie en particulier.

Définir l’un de ces groupes comme votre marché principal aidera votre entreprise à déterminer avec précision votre message, votre image et vos prix.


5. « Suis-je prêt à être mon propre patron ? »

Quand vous travaillez à votre compte, il n'y a personne pour vous dire de vous mettre au travail. Cela peut sembler évident, mais c’est une barrière que vous devrez franchir.

Apprendre à être votre propre patron (et celui des autres) est l’un des aspects les plus compliqués et importants de la création de votre propre entreprise. Avant de vous lancer, prenez du temps pour réfléchir et vous assurer d'être prêt pour ces nouvelles responsabilités.


6. « Si cela ne marche pas tout de suite, combien de temps vais-je persister ? »

Regardons les choses en face, très peu d’entreprises partent sur les chapeaux de roues et commencent à réaliser des bénéfices du jour au lendemain. Il y a de grandes chances que vous vous débattiez (au moins un peu) au départ avant que votre entreprise ne décolle.

Alors qu’il est normal de se débattre au début du cycle de vie d'une entreprise, il est important d'avoir l'esprit pratique. Définissez-vous une « date d’évaluation » provisoire à un certain moment dans le futur. Si dans cinq ou six mois vous avez toujours des difficultés à joindre les deux bouts, que pouvez-vous changer ? Après six mois supplémentaires, il sera peut-être temps de prendre un peu de recul, du moins de manière temporaire. Il est important pour votre portefeuille et votre santé mentale de savoir partir au bon moment, si nécessaire.


7. « Quel est mon plan de secours ? »

Certain peuvent penser qu’il est « courageux » de s’engager dans une entreprise sans plan de secours, que c'est « tout mettre en jeu ». Bien que cela puisse être vrai, tout ce courage peut très vite se transformer en manque de vision lorsqu’il devient clair que votre entreprise ne rencontrera pas le succès. Il est important d’avoir une manière de subvenir à vos besoins au cas où les choses ne se passent pas comme prévu. Même des choses simples comme avoir quelques économies de côté, ou un travail dont vous êtes certain qu'il sera disponible pour vous en cas de besoin peuvent faire beaucoup pour votre sécurité financière et votre sérénité.


Si vous vous êtes posé toutes ces questions et avez décidé de fonder votre entreprise, vous aurez besoin de facturer. Jetez tout de suite un œil à plus de 100 modèles sur notre igénérateur de factures!



Si vous avez besoin d’aide ou pour toute question complémentaire, écrivez-nous à support@invoicehome.com

Merci d'utiliser Invoice Home!